Carnet d'entretien dynamique


Véritable CV de la copropriété, le carnet d'entretien doit contenir l'historique des interventions d'entretien sur les bâtiments et équipements et répertorier les différents contrats de maintenance, d'entretien et d'assurance. Sans ce document, la transmission du savoir entre anciens et nouveaux syndics et conseils syndicaux serait impossible.

 

Les principales difficultés résident dans la collecte, la mise à jour et le suivi pour que le carnet d'entretien joue pleinement son rôle d'outil de gestion du patrimoine.

 

Le Carnet d'entretien est obligatoire et c'est une obligation légale des syndics de le tenir à jour (art 18 loi du 10 juillet 1965). La loi ALUR (26 mars 2014) impose dorénavant,de remettre dès la promesse de vente ou à défaut lors de l'acte authentique le carnet d'entretien à jour aux acquéreurs. Le carnet d'entretien fait partie des documents qui fixent le délai de réflexion ou de rétractation.


Il est consultable par tout coproprietaire pour connaître ou estimer l'état de la résidence.

Le carnet d'entretien 'classique' retrace l'historique des opérations réalisées mais n'apporte pas d'éclairage sur la gestion prévisionnelle de l'entretien futur.

 

Le carnet d'entretien 'dynamique'* s'appuie sur un inventaire valorisé de l'ensemble des parties communes et équipements de la copropriété pour mettre en perspective les besoins de travaux futurs, leur échéancier et les enjeux économiques associés.